Co-organisé avec :

Nos généreux donateurs :


PARTENAIRES MÉDIAS

logo_petit-agenda logo_radio_ballade-ferarock_842x585px logo_gps logo_midi-libre logo_independant logo_depeche

Les associations Music’Al Sol, Asso 11bouge, l’Abribus Montlaur, les artistes et techniciens se mobilisent pour les sinistrés de l’Aude, suite aux inondations d’octobre dernier…

soirée concerts en soutien aux sinistrés se passera le samedi 15 décembre au foyer de Villegly avec Les Madeleines, Les Grandes Bouches, Dalele, Le Sillon, DJ Janoz, la Batucada Botafogo, le Cor de l’Alaric…

aussi l’équipe technique de Pierre Montel, la communication de Walter Lupano, les photos d’Estèf, la vidéo de LabEye, ainsi que le soutien du Lycée Charlemagne Carcassonne et des glaces La Belle Aude…

L’ensemble des recettes sera reversé à Aude Solidarité, alors nous comptons sur le maximum de monde pour cette belle initiative collective et solidaire, on n’oublie rien et on sera présent sur la durée pour accompagner les collègues, les personnes qui sont dans la galère…

Ouverture des Portes à 19H00
Salle des Fêtes de Villegly
Bar et Resto sur place


Lo Cor de l’Alaric (11)

Au sein de l’Abribus, lo Cor de l’Alaric est un groupe de 10 à 15 chanteurs-e-s « à table ou au coin du bar » qui dispose d’un répertoire de 50 chants traditionnels, presque tous en langue occitane mais aussi en français, espagnol et catalan.

Le groupe, qui ne possède pas de chef de chœur se retrouve 1 fois par mois avec un invité différent à chaque fois. Cet invité-e choisi-e parmi les interprètes occitans les plus célèbres de l’Aude et de l’Hérault arrive avec un nouveau chant et ainsi vient grossir peu à peu le répertoire.

Botafogo Samba – (11)

Le Sillon – (11)

coups de cœur, de sang, de gueule, Le Sillon creuse une musique métissée, aux croisements de la chanson française, du swing et du rock. Aux guitares se mêlent accordéon, clarinette, batterie et voix pour donner vie à des textes parfois doux, parfois caustiques…

Dalele – (11)

Pour ce troisième spectacle, elle nous invite dans son petit monde tissé des mille fils de la vie, de cette vie dont on ne veut pas perdre le fil, alors que nous vivons déjà dans un monde sans fil…

Sans fil ? Sans fil de quoi ?? Au fil du temps, de l’eau… Quel fil ? Le fil d’une épée, ou un fil d’or, de soie, de fer… ? Est-ce que ça ne tiendrait qu’à un fil ? Le fil d’Ariane, ou encore un fil à la patte ? Encore faut-il que ce fil soit conducteur, rouge, blanc, qu’il donne à retordre, mais qu’il ne soit pas trop épais, sinon, il dévoilera toutes les ficelles…

Les Grandes Bouches – (31)

des collectifs toulousains Motivés (Membres fondateurs du groupe Motivés et arrangeurs de la chanson titre de l’album) et 100 % Collègues, Les Grandes Bouches ne sont que trois, mais sonnent comme vingt… comme qui dirait « le plus petit big band du monde » !

entre improvisation et travail millimétré, ces funambules de la corde vocale enchaînent jongleries et acrobaties sans jamais mettre en péril l’harmonie de leur prestation. Ça jazze, ça swingue, ça groove, ça nous entraîne un peu partout, la musique des Grandes Bouches est un méli-mélo stimulant où la vitalité surgit de nulle part. Ces agités du vocal sont reconnus pour leur travail autour du chant polyphonique et militant.

de la chanson citoyenne et festive, ils ont joué un peu partout en France et à l’étranger (Équateur, Irlande, Israël, Palestine, Laos, Dubaï, etc.) mais aussi là où les luttes sociales pouvaient être accompagnées par leurs chansons (Molex, Sanofi, Conti, le DAL, la Cimade, etc.).

Les Madeleines – (66)

Les Madeleines fêtent leurs vingt-et-un ans… Vingt-et-une années de rue, de scène, de fêtes chatoyantes, de guinches survoltées, de rencontres lumineuses avec un public de tous les âges et de tous les horizons.

Les scènes les plus improbables ont accueilli leurs facéties d’enfants de la balle, à travers l’Europe, du sud au nord, de l’est à l’ouest, de festival de spectacles de rue en fête de village, de salle rock’n’roll en cave à jazz, de la MJC de quartier à l’hôpital psychiatrique, dans des granges, sur des îles abandonnées, partout, n’importe où, du moment qu’il y a quatre planches pour faire une scène et un public pour savourer et danser l’instant. Car de la farandole, il y en a toujours avec les Madeleines !

par une chanteuse gouailleuse et tapageuse, les six musiciens entraînent sans relâche petits et grands dans leur folle sarabande, jusqu’à en perdre haleine ! Ils ont du feu plein les mirettes et un palpitant débordant de rire, de musique et de rêve.

DJ Janoz – (11)

Dès le début des années 90, Dee Jay Janoz organise ses premiers évènements, soucieux de produire des artistes de qualité et innovant avec des artistes house et techno. Depuis, cette manière de produire devient « sa marque de fabrique ». Il assurera la programmation de nombreux festivals dont le Festival Surrealizm à Carcassonne où se croisait arts multimédias et musiques électroniques.

Comme DJ, il mixe dans un premier temps soul, funk, house et techno de façon très énergique. Rapidement il intègre les résidences de clubs, joue aux cotes d’artistes de renommée internationale et se spécialise dans les sets freaky house et techno. Vingt-cinq ans de passion construisent ses sets teintés de raretés électroniques, house, techno et minimal.


Contactez-nous

  • Par Mail
  • 04 68 10 41 28
  • 4 rue du Pays Bas – 11600 VILLEGLY

Covoiturage

Blablacar.fr